Teilhard de Chardin et le Concile Vatican II

Onglets principaux

Auteur: 
Dr. Mathias Trennert-Helwig
Date de publication: 
Mardi 4 Mars 2014

Le souvenir de la crise moderniste d’avant la Première Guerre mondiale était encore à ce point vivace dans les cercles influents, surtout chez le Saint Office, que le dominicain P. Garrigou-Lagrange pouvait écrire : « Où va la ‘nouvelle théologie’ ? Elle revient au modernisme. » (« Angelicum » 1946) Par ces mots, Teilhard, mais aussi les autres représentants de ce courant en France, étaient condamnés irrévocablement.