Dieu personnel chez Teilhard de Chardin

Onglets principaux

Auteur: 
Marie Gil
Date de publication: 
Vendredi 7 Mars 2014

Balthasar rattache les travaux théologiques de Teilhard de Chardin au mouvement personnaliste1, mouvement qui fonderait, d’après lui, l’une des grandes  orientations de la pensée catholique de la période pré-conciliaire.

Pensée similaire chez Henri de Lubac : l’ensemble de la pensée du père Teilhard de Chardin peut et doit être sauvé non seulement parce que son Dieu est le Dieu personnel chrétien, mais parce que la réflexion sur le concept de Dieu personnel et les relations entre les deux premières hypostases sont au centre de son oeuvre, elles représentent le prisme à partir duquel se comprend une apologétique minée par les soupçons de « métachristianisme »3, de
progressisme et d’utopisme.