L'Eternel Féminin chez Teilhard ou l'anti-Parsifal

Onglets principaux

Auteur: 
Marie-Jeanne COUTAGNE
Date de publication: 
Jeudi 6 Mars 2014

Une conférence de Marie-Jeanne COUTAGNE, donnée à ROC-ESTELLO en août 2004.

A la date du 2 septembre 1916, Pierre Teilhard de Chardin écrit dans son cahier : « Le Féminin authentique et pur est par excellence une Energie lumineuse et chaste, porteuse de courage, d’idéal, de bonté, la bienheureuse Vierge Marie. La Femme est en droit, la grande source rayonnant de Pureté ; voilà le fait pas assez remarqué, contradictoire en apparence, qui est apparu avec la Virginité chrétienne. La Pureté est une vertu avant tout féminine, parce qu’elle brille éminemment dans la femme, et se communique de préférence par elle, et a pour effet de féminiser en quelque sorte (en un sens très beau et très  mystérieux du mot) »