Citations

Celui qui a compris cette immense simplicité des choses, celui qui a entendu la note unique sous le bruit universel; celui-là possède le monde.
(...)
Il faut avoir senti sur soi l'ombre de la mort pour réaliser tout ce que la marche dans l'avenir a de solitaire, de hasardeux et d'effrayant, dans son renouvellement.
(...)
Tout, dans l'Univers, se fait par union et fécondation, - par rassemblement des éléments qui se cherchent, et se fondent deux à deux, et renaissent dans une troisième chose.
T.XII p.281
Ce n'est pas d'un tête-à-tête, ni d'un corps-à-corps : c'est d'un cœur-à-cœur dont nous avons besoin.
(...)
L'Homme, non pas centre statique du Monde, - comme il s'est cru longtemps - mais axe et flèche de l'Évolution...
Le Phénomène humain, 1965 (p. 24)
Pour mettre en branle la chose, si petite en apparence, qu'est une activité humaine, il ne faut rien moins que l'attrait d'un résultat indestructible. Nous ne marchons que sur l'espoir d'une conquête immortelle.
(...)
L'homme-individu est essentiellement famille, tribu, nation. Tandis que l'humanité, elle, n'a pas encore trouvé autour de soi d'autres Humanités pour se pencher sur elle et lui expliquer où elle va.
L'Apparition de l'homme
Tout peut se reprendre et fondre en Dieu, même les fautes.
(...)
La Terre est ronde pour que l’amitié en fasse le tour.
(...)
Nulle chose n'est compréhensible que par son histoire.
L'avenir de l'homme

Pages